BIS REPETITA

En voir plus

Bis repetita, Catherine Rebois
2020, extrait
15 tirages sur papier baryté, 80x80cm

BIS REPETITA

Elle soulève dans une déconstruction du temps l’épaisseur d’une quête, peut être  identitaire.

 

L’éternel retour du geste, l’éternel retour, aussi appelé éternel retour du même repris dans la pensée nietzschéenne. C’est une éternelle succession d’embrasement puis de renaissance. « Qu’est-ce que représenter, sinon présenter de nouveau (dans la modalité du temps) ou à la place de... (dans celle de l’espace). Le préfixe « re » importe dans le terme la valeur de substitution. Quelque chose qui était présent – et qui ne l’est plus – est maintenant représenté. À la place de quelque chose qui est présent ailleurs, en voici un autre donné ici. Au lieu de la représentation donc, il est un absent dans le temps ou l’espace, ou plutôt un autre et une substitution s’opère d’un même de cet autre à sa place.» (Louis Marin, Le Portrait du roi, Paris, Éditions de minuit, 1981, p. 11.)

Catherine Rebois

Bis repetita est exposé pour la première fois

dans l'exposition "Epaisseur du temps"

un commissariat de Catherine Rebois
septembre - novembre 2020

ISBN 978-2-36669-051-4

Epaisseur du temps,

un commissariat de Catherine Rebois
Espace Topographie de l'art, Paris
septembre - novembre 2020

VOIR LES PHOTOS DE L'EXPOSITION


VOIR LE SITE DE L'EXPOSITION

© CATHERINE REBOIS 2020

- EN COURS DE REFONTE -